”Un avant-midi de Mardi sur Kivu Stars”

Écrit par Le 24 août 2021

Oufff!
Un doux matin augurant une bonne et douce journée. Après m’être confié entre les mains de Mon Dieu (le Tout-Puissant), dans mon fort intérieur je me souhaite une journée radieuse ainsi qu’un bon travail (pour ce jour). La personne la plus proche de moi me les souhaite aussi.

Je me sens béni en plus d’être motivé. Il est 6heures 45 minutes. Quinze minutes à moto me séparent de ma résidence à mon lieu de travail, c’est à dire à Kivu Stars. Je prend la moto et, comme d’habitude, le motard et moi marchandons le prix du transport (En fait, à Goma, les prix d’une course sur moto fait toujours objet de marchandage entre le motard et son client, chacun jouant pour son compte: le premier élevant le prix et le second négociant le prix au rabais. Les deux finissent par trouver le juste milieu et le marché est alors conclu). Ce matin, chaque minute compte…par conséquent, inutile pour moi de perdre la moindre seconde de trop dans les discussions avec le motard. Donc, je rabaisse juste un peu son prix (oui, un peu seulement ! ) et, hop!, marché conclu.
Je monte sur la moto (c’est pas si difficile que ça…ma taille aidant) et 15 minutes plus tard, comme bien calculé par moi-même, je suis en plein centre ville de Goma, devant l’immeuble Atlas dans lequel se trouve le studio de Kivu Stars. C’est ici que je travaille.
Le premier défi du jour consiste à monter ces escaliers aux marches interminables allant du rez-de-chaussée au troisième étage de l’immeuble où se trouve le studio. Je retiens mon souffle…et je grimpe…non, je monte…j’escalade en fait. Ai-je le choix de toutes façons ?
Arrivé dans la salle de rédaction, je trouve que je n’ai pas été le plus matinal: George Ben Muhima est déjà là…attendant patiemment de présenter son journal de sport qui passe à 7 heures 30 minutes. Dans le studio, Joe Didas Polepole presente déjà ”aux petits bonheurs du matin”, l’antenne matinale de la radio…qui passe du lundi au vendredi sur les antennes de la radio urbaine de Goma.

”Place maintenant à Akram Tumsifu pour la rubrique Le saviez-vous”; annonce Joe Didas, qui m’invite ainsi à entrer dans le plus beau studio qu’une radio puisse avoir à Goma (pour ne pas dire au Kivu). J’y trouve que tout le monde respecte les mesures barrières contre le Covid19 ( c’était d’abord le Covid19, puis l’académie française décida qu’on commence à dire la Covid19 [peut-être que ”les immortels” avaient découvert que le virus à l’origine de la pandémie était du sexe féminin…] avant que le dictionnaire ”Le petit Robert” ne coupe court en disant qu’on doit dire simplement ”le Covid19”… Mais là n’est pas le problème…). Je porte moi-même mon masque.
Il est 7 heures 14 minutes. À la radio ”l’heure c’est l’heure”; dit-on souvent. À Kivu Stars, ”l’heure c’est l’heure, minute c’est minute, seconde c’est seconde”…je dirai même tierce c’est tierce.
À 7 heures 15 minutes, parole m’est accordée et place à ma rubrique: ”Le saviez-vous ? ” Je parle de WWW, je parle d’internet, je parle de Scrabble et même de la durée d’Une Minute de silence! Oui, ça a une durée et j’en parle!
Je n’ai que 14 minutes pour parler et je cède donc le micro à 7heures 29 minutes. Je quitte le studio satisfait d’avoir ajouté un petit plus aux connaissances des auditeurs de Kivu Stars. Une minute après moi, George Muhima présente son journal sous la bénédiction du teneur d’antenne, Joe Didas, et du réalisateur, le très percutant David Bishweka (surnommé ici ”Shaba deux”…il est père des jumeaux et fier de l’être).

Quant à moi, je rentre dans la salle de rédaction où je suis ce qui se dit dans le studio (et donc ce qui passe sur la 99.3 FM) depuis un poste récepteur y installé et jouant le moniteur. Le programme évolue normalement… George Ben Muhima s’y connaît en sports, la dextérité de ”Shaba deux” est subliminale et n’est donc pas à démontrer. Quant à Joe Didas, en matière d’animer une antenne matinale, le gars là connaît deh!

La salle de rédaction étant faite pour rédiger, et bien, je me mets à réfléchir sur quoi rédiger pour nourrir notre site. Je réfléchis, je réfléchis, je réfléchis…beaucoup de temps passe, moi je réfléchis toujours!
À 9 heures 30, je n’ai pas fini de réfléchir que Coach Injongi arrive! Elle vient présenter son émission ”Vouloir c’est Pouvoir” qui ira de 10 heures à 10heures 30 minutes. Elle est accompagnée d’une solide équipe.
Entre temps, le service de réception de la radio était là depuis 8 heures. Les deux jolies dames qui le constituent ont réservé un bon accueil à Coach Injongi et à son équipe. Pas de couac. L’émission qu’elle vient présenter est à son premier numéro.
Vite vite, elle reverifie son conducteur et discute des derniers arrangements avec la technique. L’antenne ”aux petits bonheurs du matin” à longtemps pris fin ( exactement à 9heures 30 minutes…quand je raisonais encore sur quoi écrire).

A 10 heures, tout est prêt pour Coach Injongi. L’émission ”Vouloir c’est pouvoir” commence. Je la suis depuis la salle de rédaction.
Hop, quelqu’un entre dans la salle de rédaction ! Il parle en plus au téléphone en entrant, sa machine en mains (en fait…une main. L’autre tenant son téléphone qui est à l’oreille…). Lui c’est…un certain Rodriguez Katsuva. Il était incertain pour moi de le voir en ce jour à la radio. Mais il vient pour une émission…
Avant même de me saluer, il me demande: ”Où est Dido?” Je lui dis: ”Je ne sais pas!” En fait, Dido était déjà dans le studio…à mon insu entrain de réaliser un live sur Facebook pour Coach Injongi. Moi, je ne savais pas, je ne l’ai pas vu quand il est entrain.
Cela ne semble guère préoccuper Rodriguez qui finit par me saluer et m’annoncer une bonne nouvelle: Le ministre nationale des médias (le porte-parole du gouvernement Congolais) Patrick Muyaya sera en ce jour dans nos murs pour visiter nos installations et celles de Congo Cheik tout près. Ravi, je suis!
Quand sonnent 10 heures et 30 minutes, nous voyons le studio de Kivu Stars s’ouvrir et Coach Injongi sort. Elle vient de finir son émission. Dido Kayembe sort aussi. Je suis surpris de le voir mais je n’ose pas le lui avouer. Pourquoi le ferai-je d’ailleurs?
Je me rappelle plutôt qu’il a une émission, ”Espace entreprenariat”, qu’il présente tous les mardis de 11 heures à 12 heures. En ce jour, c’est le journaliste-entrepreneur Rodriguez Katsuva qui est son invité. Ils ont encore 30 minutes avant d’entrer dans le studio.
En attendant, Rodriguez veut tirer le profit maximal de ces 30 minutes restantes. Il en profite pour faire d’amples connaissances avec la Coach Injongi, parler avec Medan Watukalusu (administrateur de Kivu Stars) fraîchement arrivé…et avec son hôte Dido. J’en profite aussi pour lui proposer la rédaction d’un article sur ce qu’il va dire dans le studio (à condition que ça cadre avec la culture et l’entreprenariat…). Il est d’accord. Waouhhh! Je viens d’avoir quoi écrire!
Petit bémol toutefois : voulant entendre Rodriguez parler, les dames de la réception s’introduisent dans la salle de rédaction et emportent le moniteur!
À 11 heures , Dido et son invité Rodriguez entament leur émission. Elle est très suivie et suscite des nombreuses réactions des auditeurs et celles de…Kivu Stars!
En effet, dans le groupe Watsapp de Kivu Stars, Medan Watukalusu se plaint de ne pas voir cette émission passer en live sur la page Facebook de la radio (pourtant la radio en a une très active et très suivie). Comme Medan, le DG et initiateur de la radio intervient à son tours pour exprimer son constant de ce fait et demander le pourquoi. Et ils ne sont pas les seuls! Maître Justin Mushoko réagit aussi dans le groupe. Il s’indigne aussi, d’où il est, de ne pas avoir et voir pareille émission en ligne. Bon!

Pour calmer les ardeurs et éclairer les lanternes, j’interviens: ”David Batende (un autre David de la radio) n’est pas là pour le live Facebook. C’est comme s’il n’était pas informé d’un direct sur Facebook qu’il devait organiser aujourd’hui. Cependant, l’émission est diffusée sur une autre page, Wedding Show de Dido”. Moi qui croyait calmer les ardeurs, je les enflamme plutôt. ”Pourquoi cette page et pas celle de la radio ? Privilégeons la radio avant tout!”; fusent des réactions dans le groupe. Dido lui-même intervient pour dire que l’émission passait en direct sur la page Facebook ”Wedding Show”, l’une de ses pages, et qu’il attendait David (l’autre David, celui qui n’est pas Shaba deux…c’est à dire David Batende) pour le live sur la page Kivu Stars.
Heureusement pour tous, David Batende arrive! C’est ainsi que l’émission de Dido et son cher invité pût passer en direct sur la page Facebook de la radio 24 minutes et 23 secondes après qu’elle ait commencé (Oui, j’ai chronométré ! ).

Entre temps, les invités de George Ben Muhima arrivaient un à un. À 12 heures, George allait avoir une émission de sport qui allait avoir comme invités des membres de ”Goma Cycling Club”. Parmi ces derniers, un certain Djimy Muhindo Kyavirwa, le meilleur cycliste de la RDC, ainsi que son coach Charles Guy Makongo.

À 12 heures, l’émission de Dido était fini! Lui et son invité sont sortis du studio. On était à Midi…

Mon avant-midi à Kivu Stars était fini.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Résoudre : *
20 + 20 =



En ce moment

Titre

Artiste

Background
LIVE OFFLINE
track image
Loading...