Foot-Goma: DC Virunga et Goma pleurent une icône: le célèbre joueur Kolo s’en est allé

Écrit par Le 10 septembre 2021

Le matin de ce vendredi 10 septembre aura été morose, la douleur a caractérisé la ville de Goma mais aussi, un peu loin, ”le pays des milles collines”.
C’est un coup de tonnerre quand la tragique nouvelle a fait le tours comme une véritable traînée de poudre. Robert Kolo alias Song est décédé juste après une courte maladie. C’est ce jeudi dans la soirée que l’ancien défenseur du DC Virunga a été vite conduit à l’hôpital après un petit malaise senti étant assis sur son canapé. Sans jusqu’à présent savoir beaucoup plus sur l’objet de son décès, sa famille biologique a, dans la foulée, annoncé sa mort.

Ce grand gabarit, fin d’esprit, souriant et rude en défense centrale comme un roc, les supporters de la team vert et blanc sont inconsolables de sa perte. L’on se souviendra de ses duels aériens gagnés ainsi de ses tacles glissantes. Pétri d’un talent incroyable, Robert Kolo n’échappe pas aux yeux des grosses écuries rwandaises. Il joue à Étincelle FC de Gisenyi, Marine, APR FC , bref il a fait le tour du Rwanda.
Inspiré par le passage de jeannot Witakenge aux pays des amavoubis, Kolo va opter pour la nationalité rwandaise, en 2004. C’est ainsi qu’avec le Rwanda il enfile la tunique des guêpes et participe à la CAN 2004 que la Tunisie abrite, un hasard du calendrier, la RDC et le Rwanda se partagent le même groupe. Influent et vrai leader, il arbore le brassard de capitaine. Il n’a pas été le seul footballeur rwandais d’origine congolaise, Ikamba Lem’s surnommé Ramazani Ngomazize ancien gardien de Virunga et TP Mazembe ou Saidi Abely formé à Bukavu sont de cette période épique. L’histoire de retenir que pour la première participation du Rwanda à la CAN , Saidi Abedy avait inscrit l’unique but des amavoubis afin de sceller la première victoire du pays cher à Paul Kagame. Certes le parcours du Rwanda n’avait été si rose mais battre la RDC était un rêve d’enfant.

Kolo va découvrir l’Europe, la Suède, le Norvège etc , il se fait photographier avec des grands joueurs africains lors des éliminatoires de la Coupe du monde et d’Afrique à telle enseigne qu’on le surnomma Song pour son aisance en défense axiale puis Nwakwo Kanou pour sa coupe des cheveux.

La légende laisse des bons souvenirs dernières lui, les quartiers caramel,Himbi voire Katoy ou d’ailleurs se situe son actuelle résidence fondent en larmes. Il laisse derrière lui quatre enfants dont deux filles et deux garçons.

Déjà ce matin à Goma les témoignages fusent d’ici et de là. Ses anciens coéquipiers , Kasongo Kabiona Mao, Janvier Besala, Kasereka Mutaki, Kasongo, Manyeto ou Germain lusenge ne l’oublieront jamais.
Kivu Stars au travers ses émissions des sports dont carnet des sports, Sport Impact et Kwetusport présentent ses sincères condoléances à la famille.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Résoudre : *
24 − 5 =



En ce moment

Titre

Artiste

Background
LIVE OFFLINE
track image
Loading...