Fiston Mahamba Larousse, modèle d’une jeunesse qui réussit. Jusqu’où ira-t-il?

Écrit par Le 20 août 2021

Il est ambitieux. C’est la moindre de choses qu’on peut dire de lui. Il est l’un de ces hommes qui ont toujours des idées en tête et qui font tout pour les matérialiser.
”Qui veut faire une chose trouve toujours un moyen, qui ne veut pas trouve toujours une excuse”; dit-on.
Fiston Mahamba Larousse, car c’est bien de lui qu’il s’agit, trouve toujours un moyen pour concrétiser toute bonne idée qui lui vient en tête.
Son nom est celui d’un journaliste Congolais de notoriété internationale. Pourtant, il a commencé petit.

En éffet, le monde médiatique il le découvre à Beni et s’y lance en travaillant comme animateur à la radio télévision Rwanzururu, en 2012. Dans ce média local, il a comme collègue un certain…Rodriguez Katsuva, son complice de toujours.
« La chance venant à ceux qui s’y sont préparés », la presse internationale le découvre. Car, il est talentueux. Il commence à travailler, en cette même année (2012) pour la Radio Netherlands Worldwide.
Le monde s’ouvre alors à lui et sa carrière fait des enjambées. Il travaille pour les grandes agences internationales de presse (Anadalou Agency, Reuteurs…) tout en se rendant disponible à partager son expérience à des médias locaux comme nationaux.

Sous sa houlette, des projets médiatiques sont lancés : c’est ainsi qu’en 2015, la scène des médias en ligne Congolais verra naître Habari RDC grâce à un projet de la radio Netherlands Worldwide (Waza Afrique). Fiston Mahamba Larousse en est l’un des précurseurs.
En cette année, nous sommes en pleine fièvre électorale et tous les médias internationaux ont un focus sur la RDC. Disons qu’en 2014, c’était aussi le début des ignobles massacres des populations civiles de Beni qui indigent le monde entier.
Ce sont tous les grands médias internationaux qui contactent Fiston Mahamba Larousse. Son avantage? Il est sur terrain…à Beni. Tous les médias internationaux trouvent en lui une source sûre, un traqueur hors pair de l’info, un photographe prometteur… RFI, le journal Le Monde, le journal Catholique La Croix, la RTBF, BBC, des médias allemands et bien d’autres recourent à ses services en tant que source, fixer ou correspondant.

● De politico.cd à Congo Check

En 2016, il rejoint le geek Litsani Choukran dans le projet de l’un des plus grands médias en ligne du Congo: Politico.cd, dans lequel il ira jusqu’à devenir Directeur de publication.

Deux ans plus tard, il se décide avec ses deux complices, Sammy Balance Mupfuni et Rodriguez Katsuva (alors éditeur chez Habari RDC) de lancer le premier média Congolais de vérification des faits. CONGO CHEK naît. Ses fondateurs veulent lutter contre les rumeurs et la désinformation qui ne manqueront pas de se pointer dans le sillage de la tenue des élections Congolaises (qui devraient avoir lieu en 2016 mais reportées en cette année 2018).
Il est depuis lors, chez Congo Chek, éditeur en Fact-Checking (vérification des faits) et manager du suivi et évaluation des projets.

● Honorer le sacrifice

Dans son travail de recherche de l’information, Fiston Mahamba Larousse est allé jusqu’à Madina, en reportage dans cet ancien quartier général des terroristes ADF. Il couvrait les actions des militaires des Forces Armées de la RDC au front. Le sacrifice, la loyauté et le patriotisme de ces hommes en uniforme et en arme combattant sous le drapeau l’a beaucoup marqué. Delà, il prendra la décision de sacrifier une partie du revenu de son travail pour soutenir la scolarité des enfants orphelins des militaires.
« Je revenais d’un reportage avec Sonia Rolley et je lui avais exposé mon projet de consacrer une partie de ce que je gagnerai comme argent à la scolarisation des enfants orphelins des militaires »; nous a-t-il dit.
Ainsi le reporter de guerre devint philanthrope…

« Qui veut faire une chose trouve le moyen… » En 2020, Fiston Mahamba Larousse crée la « Bourse Mahamba ». Mahamba, parce qu’il veut rendre hommages à un ancien militaire de la Force Publique (l’armée coloniale du Congo Belge) qui n’était autre que son grand-père. Le petit fils en profite donc ainsi de sortir son grand-père de l’anonymat dans lequel l’histoire ingrate l’a mis, l’immortaliser et, à travers lui, honorer tous les autres soldats décédés sur les différentes lignes de front en ces décennies d’insécurité dans la partie orientale de la République Démocratique du Congo.

Par sa bourse ainsi créée, Fiston Mahamba compte scolariser jusqu’à 120 enfants. Ses moyens l’exigent ainsi. Cependant, faisant une descente sur terrain, il remarque que les besoins sont immenses. Cela le motive encore plus en lieu et place de le décourager… Il développe alors des voies pour mobiliser plus des moyens à sa cause.

● Balma-Corp.

Une image a fait beaucoup des bruits sur la toile. Fiston Mahamba Larousse qui s’affiche en producteur avec le grand Koffi Olomide. C’était en juillet de cette année 2021.

En éffet, par l’entremise de Balma-Corp (son entreprise), Fiston Mahamba veut user des influences des personnes très influentes pour mobiliser les moyens pour sa très noble cause. Et Koffi Olomide est l’une de ces personnalités pouvant beaucoup lui servir. À côté de ce monument de la culture Congolaise, Fiston Mahamba compte aussi travailler avec des jeunes artistes de Beni et autres.

● Fondation Fiston Mahamba

C’est le grand projet sociétal de Fiston Mahamba. Par celui-ci, il compte coordonner toutes ses actions sociales, dont la bourse « Mahamba ».
Il y travaille d’arrache pieds et compte lancer la fondation cette même année.

Il n’est aucunement exagéré de dire que Fiston Mahamba est l’une des personnalités qui inspirent le plus les jeunes en RDC. Il est l’incarnation de la jeunesse Congolaise qui réussit. Son parcours prouve à tout celui qui le veut qu’il est possible de réussir, dans ce pays de Lumumba. Il suffit d’avoir un rêve et s’y attacher, chercher les moyens que des excuses, être déterminé et motivé et savoir qu’on réussit pour les autres.

Jusqu’où ira Fiston Mahamba Larousse ? Seul l’avenir le dira. Cependant, le connaissant, il est certain qu’il ne s’arrêtera pas là.

Akramm Tumsifu


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Résoudre : *
27 × 9 =



En ce moment

Titre

Artiste

Background
LIVE OFFLINE
track image
Loading...